D'Artagnan: la naissance du mythe

Publié le par cape et épée

http://4.bp.blogspot.com/_ZcPpr_F27jw/SjbWjNpXgdI/AAAAAAAAH30/Y1CtM_f7Bz4/s400/dartagnan_1715_4.jpg

 

D'Artagnan fait partie de ces personnages qui, dés leur mort, ont été glorifiés par la mémoire collective. C'est précisément en 1700, soit 27 ans aprés sa mort, que la littérature s'empare pour la premiére fois du personnage. Gatien Courtliz de Sandras, qui passe de nos jours pour l'un des précurseurs du roman historique français, publie cette année les Mémoires de M d'Artagnan, qui sont un véritable succés, et font revivre, de maniére trés romancée, la vie du mousquetaire disparu. Aprés cet essai réussi, la figure de d'Artagnan reste figée pendant presque un demi-siécle.

 

http://www.sauramps.com/imagettes/9782253008880.jpeg

 

En Juin 1843, Alexandre Dumas, alors célébre pour ses piéces de théâtre historiques, séjourne a Marseille chez son ami, le journaliste Joseph Méry. Il y découvre par hasard les Mémoires de Sandras dans la bibliothéque de Méry, lui emprunte l'ouvrage... Et ne lui rendra jamais. Pendant un an, cette oeuvre deviendra a la fois son livre de chevet et de référence pour l'écriture du plus grand succés de la littérature française: Les Trois Mousquetaires.

 

http://3.bp.blogspot.com/_MvRKPMHz1LI/RugdwMkQ2BI/AAAAAAAABls/96fRqqSp6b0/s400/dartagnanetles3mousquetaires.jpg

 

Dumas obtient ainsi une version extrémement romancée de la vie du personnage, s'étant pour cela inspiré de Mémoires elles-mémes assez peu fidéles a leur sujet. Mais qu'importe, le d'Artagnan fictif, celui qui a marqué les esprits, et les marque encore aujourd'hui, est né. D'Artagnan est désormais Béarnais, et nait environ quinze ans avant celle de son "double" réel. En effet, il assiste, dans le roman, au siége de La Rochelle, en 1629; alors que le "vrai" d'Artagnan n'a quitté son château de Castelmore qu'en 1630. Les aventures du personnages s'avérent dés lors beaucoup plus nombreuses et mouvementés, d'autant plus que Dumas est aussi le "créateur" de l'adversaire principal de d'Artagnan et ses trois compagnons: Milady de Winter, sans aucun doute le personnage le plus mystérieux et, a mes yeux, le plus intéressant du roman.

 

http://www.dumaspere.com/images/couvertures/MaraboutGrand/20ansApresB.jpg

 

L'oeuvre connaissant le succés phénoménal que l'on connait, Alexandre Dumas décide de poursuivre l'histoire, non pas des trois, mais des quatre mousquetaires, avec Vingt ans aprés et Le Vicomte de Bragelonne. C'est un d'Artagnan qui accuse le poids des ans que l'on découvre alors; un d'Artagnan usé, mais toujours noble, un modéle,littéraire pour de nombreuses générations. Le personnage change, protégeant le roi d'Ageleterre pendant la Fronde dans Vingt ans aprés. Mais la mutation la plus importante survient dans Le Vicomte de Bragelonne, ou d'Artagnan, jusque la toujours fidéle au roi Louis XIII, qu'il a défendu sans coup férir contre le parti du cardinal de Richelieu, transformé par Dumas en un ennemi invisible de la cause du roi, ce d'Artagnan abandonne le nouveau roi, qu'il juge beaucoup moins capable que son pére. Démissionnant de son service, il change de roi, en aidant Charles II d'Angleterre a recouvrer son trône.

 

http://www.dumaspere.com/images/couvertures/MaraboutGrand/VicomteBragelonne3B.jpg

 

Cependant, la fin du roman change la donne, et le mousquetaire désormais vétéran, rappelé par le nouveau roi, accepte de reprendre du service, malgré les scrupules qu'il éprouve encore a l'égard d'un jeune roi qui semble dépourvu de conviction morale. Ce changement de camp permet a Dumas de mettre en scéne l'arrestation de Nicolas Fouquet, et, toujours dans l'esprit romanesque de l'époque, consacrer la fin du roman au mystére de l'homme au masque de fer.

 

http://www.decitre.fr/gi/97/9782258058897FS.gif

 

Pour conclure cette carriére on ne peut plus glorieuse, d'Artagnan meurt, tué par l'artillerie ennemie, alors qu'il s'apprétait a recevoir son bâton de maréchal. Le héros gascon sera resté toute se vie mousquetaire. La littérature ne cessera dés lors de rendre hommage au personnage; nottament Edmond Rostand dans l'acte 1 de Cyrano de Bergerac, qui donnera naissance a l'autre grand héros Gascon de la littérature, lui aussi inspiré d'un personnage réel. Les deux héros se soit croisés plusieurs autres fois pas la suite; j'en parlerais plus tard dans un nouvel article

 

D'Artagnan apparaitra désormais dans toutes les adaptations du roman de Dumas au cinéma, mais deviendra aussi le personnage central d'un trés grand nombre de suites et pastiches de la trilogie des Mousquetaires, d'une qualité plus ou moins bonne. Le cinéma n'est également pas avare en aventures inédites. Citons, parmi les plus célébres, Les fils des mousquetaires (1952) ou La fille de d'Artagnan (1994), ainsi que, plus récemment, le médiocre Blanche. On peut également noter le trés grand nombre de suites mettant en scéne des enfants, voire les petits-enfants de d'Artagnan...

 

http://www.pastichesdumas.com/images/Mousq/FilsDartG.jpghttp://www.pastichesdumas.com/images/Mousq/PetitfilsDartG.jpg

 

Les personnnes intéressées pourront toujours consulter le site Pastiches Dumas

, instructif et extrémement bien documenté.

Publié dans Les personnages

Commenter cet article

Clovis Simard 05/07/2012 04:16

voir mon blog(fermaton.over-blog.com)