Edmond Rostand

Publié le par cape et épée

http://upload.wikimedia.org/wikipedia/commons/7/7c/Edmond_Rostand_en_habit_vert_02.jpg

Edmond Rostand portant l'habit vert d'académicien

 

Pour la grande majorité du public, Edmond Rostand reste associé a son oeuvre la pluc connue: Cyrano de Beergerac, monument de la littérature française. Mais Rostand passe également comme le principal représentant du théâtre français a la fin du XIXéme et au début du XXéme siécles. Aujourd'hui encore, son héritage est immense.

 

http://a34.idata.over-blog.com/500x374/1/74/49/41/LUCHON/Maison-E.-Rostand.jpg

La villa Julia, a Luchon. Rostand y séjournera jusqu'en 1908, date de son départ vers Cambo-les-Bains

 

Edmond Rostand nait en 1868 a Marseille, dans une famille aisé. Fils d'un célébre économiste, il est l'arriére petit-fils d'Alexis-Joesph Rostand, maire de Marseille pendant la Monarchie de Juillet. A l'age de 11 ans, il se rend avec se famille a Luchon, ou il passe l'été. Charmés par la région et son environnement, il y reviendront désormais chaque été. Eugéne Rostand, le père d'Edmond, fait d'ailleurs édifier la "villa Julia", leur résidence estivale. C'est a Luchon que le jeune Edmond écrit ses premiéres oeuvres. En 1887, il publie un premier essai: Deux romanciers de Provence, Honoré d'Urfé, Emile Zola, le roman sentimental et le roman naturaliste. L'année suivante parait sa premiére piéce, un vaudeville intitulé Le gant rouge, puis en 1890 son premier receuil de poémes: Les Musardises.

 

http://www.larousse.fr/encyclopedie/data/images/1311211.jpg

 

Pendant ce temps, Edmond Rostand étudie la droit a Paris, et envisage une carriére de diplomate, pour finalement s'inscrire au Barreau, sans jamais y exercer. Il se tourne en effet vers la poésie, le succés des Musardises l'encourageant a persister dans cette voie. Il épouse une poétesse elle aussi promise au succés: Rosemonde Gérard, dont Alexandre Dumas est le tuteur, et Leconte de Lisle le parrain. Ils auront deux enfants, Maurice et Jean, qui connaitront eux aussi la célébrité, Jean Rostand étant méme accepté a l'Académie Française en 1959 pour son oeuvre littéraire, scientifique et épistémologique.

 

http://upload.wikimedia.org/wikipedia/commons/a/a7/Coquelin_ain%C3%A9.jpg

Costume de Cyrano pour la premiére rprésentation de la piéce

 

C'est en 1894 que Rostand se fait véritablement connaitre, avec Les Romanesques, comédie en vers représentée a la Comédie Française, et qui parvient a trouver son public. Mais la célébrité ne viendra que trois ans plus tard, avec Cyrano de Bergerac, qui remporte un succés phénoménal. L'auteur s'attend pourtant a ce que la piéce soit un échec, jusqu'au soir de la représentation. La critique et le public precoivent unanimement l'oeuvre comme une représentation de l'esprit de revanche français, trés vivace depuis la perte de l'Alsace-Lorraine lors de la guerre de 1870. Cependant, le génie est également présent, et le succés ne tarde pas a suivre. Dés l'entracte, la salle se léve et applaudit. A la fin de l'Acte V, le public applaudit pendant vingt minutes. Un ministre présent dans la salle va en coulisses pour voir l'auteur et, décrochant sa légion d'honneur, lui agrafe en lui disant: "Permettez-moi de prendre un peu d'avance."

 

http://www.cyranodebergerac.fr/img_stoc/boutique_ragueneau/13_Balcon_15.jpg

 

Pour la petite histoire, la scéne du balcon, ou Cyrano, invisible, préte sa voix et son esprit a Christian, estn selon l'auteur, inspirée d'une histoire réelle, qu'il aurait lui-méme vécue pendant sa jeunesse.

 

En 1900, il passe de la comédie au drame, avec L'Aiglon, qui conte la vie courte et tourmentée du duc de Reichstadt, le fils de Napoléon, mort a 21 ans. Le rôle de l'Aiglon est confié a Sarah Bernhardt, alors au faîte de sa gloire. Succés public considérable, cette nouvelle piéce fait entrer Edmond Rostand a l'Académie Française, ou il occupe le fauteuil 31. Peu productif, Rostand devient néanmoins "le poéte de la IIIéme République", et utilise la presse pour entretenir volontaorement le mystére autour de ses nouvelles créations.

 

http://www.ragtimepiano.ca/images/chantecler.jpg

 

Trois ans plus tard, Rostand achéve Chantecler, piéce réellement inclassable, et qui démontre du talent de l'auteur dans tous les domaines. L'oeuvre ne peut se comparer avec rien d'autre, a plus forte raison lors de sa publication. Chantecler raconte l'histoire des animaux d'une basse-cour, dont le coq, Chantecler, qui est capable de faire se lever le soleil en chantant. La critique est partagée, et le public dérouté. Cependant, on ne peut aujourd'hui qu'admirer le talent de Rostand, qui évite toute lourdeur dans le texte tout en faisant parler les animeux en alexandrins.

 

http://static.blogstorage.hi-pi.com/photos/tatacbayonne.travelblog.fr/images/gd/1202719288/La-Villa-Arnaga.jpg

La villa Arnaga, a Cambo-les-Bains

 

Aprés cet échec, Edmond Rostand refuse toute nouvelle représentation, et cesse de publier ses textes. Affaibli, et de santé fragile, il se retire a Cambo-les-Bains, ou il fait batir la "villa Arnaga", petit bijou d'architecture, conçue par le poéte comme un univers personnel et familier. S'il ne publie plus d'oeuvres, il participe a la rédaction d'un journal: La Bonne Chanson. En 1915, il divorce avec Rosemonde Gérard pour Mary Marquet, une actrice de 28 ans plus jeune, et que l'on verra au cinéma dans plusieurs second rôles, et nottament pour des films aussi prestigieux que Si Versailles m'était conté, La grande vadrouille ou Le Casanova de Fellini. Jean-Paul Rappeneau, le réalisateur du Cyrano de Bergerac avec Gérard Depardieu, avait d'ailleurs engagé le dernier amour d'Edmond Rostand pour son premier film, La vie de château, en 1966.

 

Fortement impliqué dans son soutien aux soldats français durant la Premiére Guerre Mondiale, Edmond Rostand meurt en 1918, victime de l'épidémie de grippe espagnole. Il repose dans sa ville natale de Marseille.

 

http://operacritiques.free.fr/css/images/cyrano_de_bergerac_statue_edmond_rostand.jpg

Statue de Cyrano a Bergerac

Publié dans Les écrivains

Commenter cet article