Errol Flynn

Publié le par cape et épée

http://www.josephhaworth.com/images/Other%20Actors/Errol%20Flynn/Errol%20Flynn.jpg

 

Peu d'acteurs ont connu une vie aussi remplie et aussi mouvementée qu'Errol Flynn. Peu d'entre eux ont également incarné un genre comme il l'a fait. Ce blog ne saurait être complet sans un retour sur la carrière de l'acteur emblématique du film de cape et d'épée a l'ancienne.

 

Errol Leslie Thomson Flynn nait a Hobart, en Tasmanie, le 20 Juin 1909. Son père est un proffesseur réputé de la Queen's University de Belfast, également biologiste et anthropologue. L'enfant connait des confits incessants avec sa mère, au point qu'a l'age de 7 ans, il s'enfuit durant trois jours du comicile familial. Son père disait de lui: "Errol était un enfant intenable ; comme Huckleberry Finn, il remuait toujours dans sa tête des projets d'évasion." L'enfant est également fasciné par la mer de la grand large. Un jour, il embarque clandestinement dans le bateau de son grand-père. Cet événement est la goutte d'eau qui fait déborder le vase, et ses parents décident de le mettre en pension.

 

http://www.pngholidays.com.au/upload/images/PNG/New%20Britain/Rabaul3.jpg

La ville de Rabaul

 

Le jeune Errol part donc au South-West London College, qu'il qualifiera plus tard d'"affreusement lugubre". Le jeune Errol ne se passionne pas pour les études. Seuls le football et la gymnastique attirent son attention. Exclu du collège. La célébrité de son père lui permet d'intégrer le prestigieux Colet Court a Londres. Mais il en est également renvoyé. Aprés ces échecs en Angleterre, il revient en Australie, et intégre la Northstore Sidney Grammar School. La réussite semble cette fois au rendez-vous. Le turbulent élève devient, a 17 ans, champion de tennis junior d'Australie. Il est cependant renvoyé encore une fois, a la suite d'une bagarre avec un autre élève.

 

En 1926, Errol part pour la Nouvele-Guinée. Il rejoint ainsi la ville de Rabaul, et reste en Nouvelle-Guinée durant 5 ans, cinq années, de 1927 a 1932, qu'il nommera lui-même: "les années du crocodile et du sabre". Tout d'abord inspecteur sanitaire du gouvernement, l'homme a l'esprit aventurier devient pêcheur a la dynamite, puis directeur d'une plantation de coprah. C'est en obtenant le grade de capitaine sur un bateau de transport qu'il se ie d'amitié avec Joel Swartz, producteur a Hollywood. Les deux amis, accompagnés du réalisateur Herman Erben, partent filmer les chasseurs de têtes de la région du fleuve Sepik. Cette expédition est en réalité mandatée par le gouvernement australien afin de surveiller une région sauvage aux populations incontrolables.

 

http://fr.academic.ru/pictures/frwiki/67/Cloud_forest_mount_kinabalu.jpg

La forêt vierge de Nouvelle-Guinée

 

En 1929, Errol Flynn reprend son poste a la plantation de cophra. Il abandonne donc son bateau et sa compagne, et part pour la ville de Salamaua, plus a l'ouest de l'île. Il quitte cependant peu a peu la plantation pour se lançer dans le trafic de plumes d'oiseaux, devenant même négrier, en vendant plusieurs hommes 30 a 40 livres. Il finit par devenir guide d'expédition dans la forêt vierge. Mais il est arrêté pour le meurtre d'un indigéne Garramut et échappe de justesse a la prison. Il contracte la variole noire et doit rentrer plusieurs mois a Sidney afin d'y petre hospitalisé.

 

De retour en Australie, Errol Flynn retrouve Naomie Dibbs, et devient aide-vétérinaire dans un élevage de moutons. Cependant, a cause du manque d'outils, il doit "castrer les moutons avec les dents", la méthode la plus efficace. En vendant pour 2000 livres streling les terres auriféres qu'il posséde encore, il achéte un bateau, le Sirocco, pour retourner en Nouvelle-Guinée. Parvenant a récupérer sa plantation, il y travaille un temps, mais l'entreprise fait a nouveau faillite. Ruiné, il se met a travailler comme correspondant au Sidney Bulletin.

 

http://qag.qld.gov.au/__data/assets/image/0005/75173/varieties/Thumbnail_320.jpg

 

C'est en 1933 qu'il reçoit une proposition de Charles Chauvel, producteur et réalisateur, qui l'embauche pour 50 livres sterling pour son prochain film, In the wake of the Bounty, sur les conseils du réalisateur Herman Erben. Flynn part pour Tahiti, ou a lieu le tournage du film. Le rôle de Fletcher Christian, le meneur de la mutinerie du Bounty, lui va a merveille, d'autant plus que le jeune acteur descend lui-même d'un des mutins.

 

Errol Flynn se lance ensuite dans une carriére théâtrale couronnée de succés, et enchaine les représentations entre 1933 et 1934, d'abord en Angleterre, puis a Cincinatti. Il enchaine les petits rôles, dans I adore you de George King et Meurtre a Monte-Carlo de Ralph Ince. Sa prestation dans la pièce de Charlotte Brontë, Jane Eyre, le conduit bientôt a Hollywood, ou il rencontre le réalisateur Michael Curtiz, qui deviendra son principal collaborateur, bien que les deux hommes, de tempérament très différents, n s'apprécient guêre. C'est en 1935 que commence la collaboration entre les deux hommes, avec The case of the Curious Bride. Plusieurs petits seconds rôles s'enchainent, dans Ne pariez pas sur les blondes de Robert Florey et La femme traquée de Mervyn LeRoy.

 

http://s.tf1.fr/mmdia/i/11/7/3919117dphuu.jpg?v=1

 

La révélation a lieu en 1935, avec Capitaine Blood. Pour sa seconde collaboration avec Michael Curtiz. Le rôle était prévu pour Robert Donat, qui était déja engagé au théâtre a Londres. Leslie Howard et Howard Brent sont alors envisagés, mais le producteur Hal B.Wallis engage Errol Flynn, pour 300 dollars par semaine. A ses cotés, on retrouve Olivia de Havilland, également inconnue, qui deviendra la principale partenaire d'Errol Flynn, dans pas moins de huit films.

 

Le succés du Capitaine Blood est tel qu'il relance le genre du film de cape et d'épée aux Etats-Unis, genre quelque peu tombé en désuétude depuis la grande époque de Douglas Fairbanks. Auréolé de ce premier grand rôle, Errol Flynn connait pourtant un premier échec en se voyant écarté du Roméo et Juliette de George Cukor, au profit de Leslie Howard. Il retrouve donc Michael Curtiz pour La charge de la brigade légère, film qui est a l'époque le plus cher de l'histoire, avec 1 200 000$, ce qui est a l'époque une somme colossale pour un film. Cette fresque épique, pleine d'héroïsme et de bravoure, est à nouveau un succès.

 

http://www.notrecinema.net/aviscine/images/films/6000/6140__pp5.jpg

 

Désormais, Errol Flynn est abonné aux films de cape et d'épée, et plus généralement aux films d'aventure. C'est ainsi qu'aprés le mélodrame La lumière verte, il retrouve un costume pour le moins flamboyant dans Le prince et le pauvre de William Keighley, d'aprés Mark Twain. Puis il enchaine avec un nouveau mélodrame, La tornade, de William Dieterle, tourné avec les décors de La charge de la brigade légère. On le retrouve enfin dans Un  homme a disparu, quatrième collaboration de l'acteur avec Michael Curtiz.

 

http://www.kinopitheque.net/wp-content/uploads/2009/01/les-aventures-de-robin-des-bois.jpg

 

Mais le rôle le plus marquant de sa carière reste sans doute celui de Robin des Bois, qu'il interpréte avec brio dans la fresque flamboyante de Michael Curtiz en 1938. Son personnage marque encore aujourd'hui l'image que l'on se fait du personnage. C'est pourtant par hasard qu'il obtient ce rôle, prévu au départ pour James Cagney qui, las d'attendre, a cédé sa place. Au final, Errol Flynn entre dans la légende, en devenant l'un des plus grands acteurs d'Hollywood, et le plus emblématique du film de cape et d'épée. Sorti en 1938, Les aventures de Robin des Bois est un succés public incontestable, et est nominé a l'Oscar du meilleur film.

 

http://image.toutlecine.com/photos/l/a/0/la-vie-privee-d-elisabeth-d-angleterre-the-private-lives-of-elizabeth-and-6-g.jpg

 

Désormais, c'est en superstar qu'il enchaine les tournages. Il retrouve Michael Curtiz et Olivia de Havilland pour la comédie Quatre au paradis, puis Nuits de bal d'Anatole Litvak et le film de guerre La patrouille de l'aube, d'Edmund Goulding. Il diversifie son jeu d'acteur, en acceptant des rôles plus variés. On le retrouve ainsi dans un western, Les conquérants, sa septième collaboration avec Michael Curtiz. Dans La vie privée d'Elizabeth d'Angleterre, il partage l'affiche avec une Bette Davis qui fût trés contrariée durant tout le tournage, elle qui désirait avoir Laurence Olivier comme partenaire. Les deux acteurs ne tourneront d'ailleurs plus jamais ensemble.

 

http://images.fan-de-cinema.com/affiches/aventures/l_aigle_des_mers,6.jpghttp://www.wiki-cinema.com/images/cache/la-piste-de-santa-fe-affiche_272559_2330.jpg

 

En 1940, il tourne son second western, La caravane héroïque, ou il partage l'affiche avec un futur grand du cinéma hollywoodien: Humphrey Bogart. L'aigle des mers le voit a nouveau approcher le genre de cape et d'épée, a travers un film de pirates réalisé avec brio par Michael Curtiz, qui laisse désormais toute liberté a son acteur fétiche. Errol Flynn est de tous les plans dans ce film réalisé, semble t'il, a sa gloire. On le retrouve la même année dans un autre film de Michael Curtiz, La piste de Santa Fe. En 1941, on le retrouve dans Footsteps in the dark de Lloyd Bacon, Dive Bomber, de Michael Curtiz, et La charge fantastique de Raoul Walsh, qui signe la fin de la fructueuse collaboration avec Olivia de Havilland. Errol Flynn y incarne le général Custer, dans une vision pour le moins épique de la bataille de Little Big Horn... Au détriment de la vérité historique.

 

http://image.toutlecine.com/photos/a/i/g/aigle-des-mers-1940-10-g.jpg

 

Cependant, les frasques d'Errol Flynn et une vie privée pour le moins dissolue finissent par le rattraper. En 1942, deux adolescentes, Betty Hansen et Paggy Satterlee, l'accusent de relations sexuelles avec des mineurs. Un groupe est créé pour sa défense: Les Graçons Américains pour la défense d'Errol Flynn, mené par le journaliste William F.Buckley Jr. Un non-lieu est finalement prononcé; mais la réputation d'homme a femmes d'Errol Flynn en ressort grandie. L'expression "L'amour a la Flynn" ("In like Flynn") se popularise, et devient synonyme de réussite dans les entreprises amoureuses.

 

http://www.monkhat.com/Images/Posters/G/Poster%20-%20Gentleman%20Jim_01.jpghttp://fonzibrain.files.wordpress.com/2009/08/aventures-en-birmanie-a2.jpg?w=450&h=693

 

En 1942, Errol Flynn retrouve Raoul Walsh pour deux autres films, Sabotage a Berlin, une vision trés hollywoodienne de l'actualité de l'époque, et surtout Gentleman Jim, film de boxe considéré par beaucoup comme le chef d'oeuvre de Raoul Walsh. Dans les années qui suivent, Errol Flynn délaisse peu a peu les films de cape et d'épée, pour un engagement politique trés marqué, proche de la gauche, voire de l'extréme gauche. On le retrouve ainsi en 1943 dans le film de propagande anti-nazi L'ange des ténèbres. Il apparait ensuite en guest-star dans le bien-nommé Remerciez votre bonne étoile de David Butler, puis retrouve Raoul Walsh dans un nouveau film de guerre intitulé Du sang sur la neige. Il incarne un résistant français dans Saboteur sans gloire et un soldat combattant sur le front asiatique dans Aventures en Birmanie, deux films de Raoul Walsh qui détonnent a l'époque par leur réalisme et leur style qui emprunte volontiers au documentaire.

 

http://www.cinemaffiche.com/images/grandes/Ne%20dites%20jamais%20adieu%20%28B%29.jpghttp://www.henrytibbs.com/products/_authentic_models__la_dame_de_shanghai_canvas_picture_211_2.jpg

 

La guerre achevée, sa filmographie s'étoffe. On le retrouve ainsi en 1945 dans le western San Antonio de David Butler, puis l'année suivante dans Ne dites jamais adieu de James V.Kern. En 1947, il joue dans Le loup des sept collines, film noir de Peter Godfrey, ainsi que Escape me never, du même Peter Godfrey, et apparait le temps d'un petit rôle dans La dame de Shangaï d'Orson Welles. Il s'illustre ensuite dans une comédie, Always together, dans un petit rôle coupé au montage, et un nouveau western de Raoul Walsh, La rivière d'argent.

 

http://www.learnaboutmovieposters.com/newsite/movies/1940s/1949/reg/AdventureDonJuan.jpg

 

En 1947, alors que ses films ne connaissent plus le même succés que 10 ans auparavant, Errol Flynn envisage de retourner au genre qui a fait son succés: le film de cape et d'épée. Les aventures de Don Juan était sensé être réalisé par Raoul Walsh. Mais une grêve cause de nombreux retards, et le tournage est repoussé. Il reprend finalement, sous la direction de Vincent Sherman. Cependant, Flynn, qui n'est plus l'acteur flamboyant qu'il a été, se montre de plus en plus difficile, s'absentant souvent, et retardant le tournage. Son alcoolisme commence aussi a poser problême. Sorti en 1949, le film est finalement un succés, autant critique que public, et relance quelque peu une carriére qui commencait a patiner, a cause de films de plus en plus routiniers. Errol Flynn est presque redevenu le prince des acteurs de l'époque de Robin des Bois ou du Capitaine Blood.

 

http://en.academic.ru/pictures/enwiki/65/Against_All_Flags_1952.jpghttp://ed2ktorrent.free.fr/upload/Films/La%20Revolte%20des%20dieux%20rouges.jpg

 

Flynn enchaine cette année 1949 sur un autre chef d'oeuvre, La dynastie des Forsyte, de Compton Bennett. A nouveau, les films se multiplient... Montana de Ray Enright, Kim de Victor Saville, et surtout La révolte des dieux rouges de William Keighley, nouveau succés tant public que critique. Cependant, le succés est de courte durée, et les années 1951 et 1952 sont marquées par un grand nombre de tournages, et des films finalement assez peu connus, parfois médiocres: Hello good, La taverne de la Nouvelle-Orléans et Mara-Maru. A l'abordage, ou il partage l'affiche avec Anthony Quinn et Maureen O'Hara, connait un certain succés. Cependant, Flynn décide de quitter la Warner pour monter ses propres films indépendamment des studios. Une idée qui a fait son chemin...

 

http://www.lecinema.free.fr/images/Films/aventures/Le%20vagabond%20des%20mers.jpghttp://multimedia.fnac.com/multimedia/images_produits/ZoomPE/8/6/4/3333297480468.jpg

 

Mais tout ne se passe pas comme prévu. En 1953, il produit et écrit un Guillaume Tell qu'il laisse inachevé, faute de budget. A seulement 43 ans, Flynn est déja vieilli par l'abus d'alcool et de drogues. L'essai n'est pas transformé, et l'acteur retourne chez Warner, qui l'embauche pour un nouveau film de pirates, Le vagabond des mers, ou l'on découvre un Errol Flynn vieillissant, mais toujours aussi a l'aise dans les rôles d'aventurier et de héros charismatique. Le vagabond des mers signe son grand retour sur la scène hollywoodienne. C'est ainsi qu'on le retrouve dans Il maestro Don Giovanni, film italo-américain ou il partage l'affiche avec Gina Lollobrigida, puis dans le formidable Voyage en Birmanie, film troublant et poétique, ou l'acteur trouve sans doute l'un de ses meilleurs rôles. Il retrouve ensuite des rôles de héros en costume qui lui vont si bien, nottament dans L'armure noire d'Henry Levin et dans Rhapsodie royale d'Herbert Wilcox, tous deux sortis en 1955. Suivent Istanbul, Trafic a la Havane et Le soleil se lève aussi, d'aprés Hemingway, en 1957, puis Une femme marquée en 1958.

 

http://www.cinereves.com/photos/LES%20RACINES%20DU%20CIEL%2021.bmp

 

En 1958, alors que l'acteur est parvenu a remonter la pente, il rencontre le réalisateur John Huston d'une manière assez cocasse. Durant une soirée, les avis des deux hommes divergent quant au talent d'un acteur. Trés vite, la querelle s'amplifie, au point qu'ils en viennent aux mains. Blessés, ils se retrouvent tous deux a l'hopital. Aprés cette mésaventure, les deux hommes deviennent amis, et un profond respect mutuel s'installe entre eux. John Huston l'engage pour son prochain film, Les racines du ciel, l'un des chefs d'oeuvre controveesés du réalisateur. Le tournage fût particuliérement difficile. Les conditions sont extrêmes, avec un tournage en plein jungle en Afrique équatoriale, et des températures avoisinnant les 50°C a l'ombre. L'équipe de tournage est décimée par une épidémie de malaria et de dysenterie. Errol Flynn et John Huston refusent de boire l'eau coulant non loin du lieu de tournage, ce qui leur permet d'être épargnés. Flynn boit tout les soir, et abuse des excitants. Ce tournage trés difficile le marque physiquement, et c'est un homme affaibli qui revient aux Etats-Unis.

 

http://image.toutlecine.com/photos/r/a/c/racines-du-ciel-1958-03-g.jpg

 

En 1959, il abandonne les tournages pour doubler le documentaire Cuban Story, preuve de l'engagement politique de Flynn, et de l'attachement qu'il porte a la révolution cubaine. Il est également scénariste du film Cuban rebel girls, de Barry Mahon, son dernier film. Le 14 Octobre 1959, le prince des acteurs décéde d'une crise cardiaque, a l'age de cinquante ans, mettant fin a une vie d'acteur, de marin, d'explorateur et d'aventurier toujours avide de découvertes.

Publié dans Les acteurs

Commenter cet article