La princesse de Montpensier aux Césars

Publié le par cape et épée

http://www.photos-films.com/flm/pic/orig/299/La-Princesse-de-Montpensier-29-29956.jpg

 

Depuis quelques jours déjà, le jury des Césars a désigné ses nominations. Sans surprise, Des hommes et des dieux reste le grand favori de la compétition. J'ai en revanche été heureux de retrouver Gainsbourg (vie héroïque) et Adèle Blanc-Sec, mes deux films favoris... Et, comme chaque année, choqué par l'absence ou la trés faible représentation de certains, comme Potiche ou La rafle. Cependant, avec sept nominations, La princese de Montpensier est l'un des films les plus nommés de cette cérémonie.

 

Cela faisait bien longtemps que les films de cape et d'épée n'avaient pas croisé la route d'une cérémonie prestigieuse. Pour les Césars, il faut remonter à 1997, et les huit nominations du Bossu. L'évènement est donc de taille.

 

Cependant, le film de Bertrand Tavernier ne figure pas parmi les nominations principales (meilleur film, acteur, actrice et réalisateur). Il faut descendre dans la catégorie "meilleur espoir masculin" pour retrouver deux acteurs remarqués pour leur prestation: Grégoire Leprince-Ringuet et Raphaël Personnaz.

 

http://www.cinemotions.com/data/films/0990/11/2/photo-La-Princesse-de-Montpensier-2009-14.jpg

 

On retrouve ensuite une nouvelle nomination dans la catégorie "meilleure adaptation", puisque le film est inspiré de la nouvelle de Madame de La Fayette... A noter également la nomination de Philppe Sarde, pour la bande-originale du film qui est, il est vrai, belle et particulièrement présente tout au long du film...

 

On  retrouve ensuite quelques récompenses techniques: meilleure photographie, meilleurs décors et meilleurs costumes.

 

Il n'est pas surprenant de retrouver La princesse de Montpensier aux Césars, étant donné la qualité du film et le prestige de Bertrand Tavernier, dont tous les films ou presque ont été encensés par les critiques. Et a juste titre... Il ne reste plus qu'a attendre Février pour connaitre le verdict du jury. Personnellement, je soutiens Gainsbourg (vie héroïque), le formisable film de Joan Sfarr, original, drole et esthétique. Cela nous changerait d'un énième drame larmoyant... A ce titre, la sélection de l'année dernière était particulièrement mauvaise et étriquée... Les films sont heureusement plus variés cette années, et cela ne peut qu'être meilleur pour le cinéma français...

 

http://2.bp.blogspot.com/_GhMCdQVoizw/TN5_Q4imMiI/AAAAAAAAAas/TOVPXvCC12k/s1600/Princesse5.jpg

Publié dans Rumeurs et nouveautés

Commenter cet article