Les duellistes: premier chef d'oeuvre de Ridley Scott

Publié le par cape et épée

Le cape et épée est un genre aux frontiéres parfois floues. Dans la catégorie "Aux frontiéres du genre", je regrouperai les films et romans qui, de par leurs caractéristiques, se rapprochent du genre de cape et d'épée... Mais dont l'appartencance fait débat.

 

Et quoi de mieux, pour inaugurer cette catégorie, que Les duellistes, premier film, et pour certains premier chef d'oeuvre, du génial Ridley Scott.

 

http://medias.fluctuat.net/films-posters/1/0/10405/les-duellistes/affiche-1.jpg

 

Sorti en 1977, Les duellistes réunissait un réalisateur encore inconnu, et un duo d'acteurs qui ne l'étaient pas beaucoup plus: Harvey Keitel et Keith Carradine. Le film fût cependant un succés européen, Scott n'ayant pas encore lorgné vers Hollywood, et recut le prix de la premiére oeuvre au festival de Cannes.

 

http://img5.allocine.fr/acmedia/medias/nmedia/18/36/31/99/18472369.jpg

 

Et dés les premiéres minutes, nous avons droit a une scéne désormais culte: le premier duel du film, et la premiére apparition d'Harvey Keitel. Celui-ci interpréte Gabriel Féraud, colonel des hussards, pour qui l'honneur passe avant tout, et qui, au nom de cet honneur, se bat pendant des années contre son ennemi malgré lui: Armand Hubert, lui aussi hussard. Ce sont deux personnages opposés qui s'affrontent ici. Alors qu'Armand Hubert, dans une discipline toute militaire, fait passer la raison avant tout, Gabriel Féraud est aveuglé par son sens de l'honneur. Cette opposition entre les deux personnages n'en devient que plus intéressante, d'autant plus qu'elle n'est au départ provoquée que par un malheureux incident. La conccurence entre les deux hommes se transforme en véritable lutte sans merci.

 

http://cine-serie-tv.portail.free.fr/reportages/10-06-2009/harvey-keitel-jouer-comme-il-respire/les_duellistes_1.jpg

 

Mais ce qui frappe avant tout lorsqu'on regarde Les duellistes, c'est la beauté des images. Les costumes sont extrémement soignés, et de nombreuses scénes prennent des allures de tableau. Cette élégance est ici tellement poussée, qu'a sa sortie, la critique juga le film "trop beau". Pour ma part, je ne le trouve pas trop, mais trés beau. Si Ridley Scott s'est ici largement inspiré de Barry Lyndon, Les duellistes pousse le soin de l'image encore plus loin que son modéle. Un véritable régal pour les yeux, qui en fait l'un des plus beau films de Ridley Scott, avec Gladiator et le récent Robin des Bois.

 

http://image.toutlecine.com/photos/d/u/e/duellistes-04-g.jpg

 

A ceci s'ajoute une intrigue bien ficelée, et des personnages hauts en couleurs. Pendant vingt ans, de la France a l'Autriche en passant par la Russie, au fil des campagnes du Premier Empire, le film suit le destin croisé de ces deux hommes, dont le destin est également un portrait de leur époque. Les duels occupent bien sur une place a part, et c'est en grande partie sur eux que repose l'intrigue du film. Le duel est ici représenté sous toutes ses formes: a l'épée, au sabre, au pistolet, a cheval, etc... La scéne d'ouverture est bien sur la plus marquante, mais la plus impressionante reste sans doute le duel final, sorte de chasse a l'homme dans les ruines d'un château. A noter également le réalisme avec lequel Ridley Scott dépeind la France du Premier Empire, la Grande Armée, et la vie du soldat pendant les campagnes napoléoniennes. Aucunc bataille n'est cependant représentée, mais le réalisme historique fait de ce film un modéle du genre, loin des représentations assez caricaturales de l'histoire française, caractéristiques du cinéma américain. Enfin, je ne pouvais terminer cet article sans mentionner la formidable réalisation de Ridley Scott. Le rythme lent de certaines scénes alterne avec la tension des duels, de sorte que l'on admire sans s'ennuyer.

 

http://image.ifrance.com/cinema/film/4/7/7474-1-les-duellistes.jpg

 

Vous l'aurez compris, j'ai adoré Les duellistes, l'un des films qui est a l'origine de l'admiration que j'ai pour Ridley Scott. Celui-ci livre en effet un premier film grandiose, a la fois sobre et ponctué de scénes magnifiques, avec une réalisation magistrale, c'est le mot, et des acteurs qui ont désormais fait leurs preuves. Avec Les duellistes, le film historique entre définitivement dans l'ére moderne. Il est difficile de comparer ce film, mais si j'osais, je dirais qu'il ressemblerait a un Barry Lyndon avec plus de scénes spectaculaires.Ridley Scott assume d'ailleurs totalement le fait que le film de Kubrick, qu'il admire, l'ait considérablement influencé.  Quoi qu'il en soit, entre élégance, suspense, et  intrigue historique désormais souvent reprise, Les duellistes est un film a ne pas manquer; un bon moyen pour tout cinéphile de rentrer par la grande porte dans le genre du film historique. Premier film, et premier chef d'oeuvre: un coup de maitre...

 

http://image.toutlecine.com/photos/d/u/e/duellistes-1977-08-g.jpg

Commenter cet article

CAGLIOSTRO 11/04/2011 00:22


R Scott est aussi mon realisateur fétiche car il classe 2 films dans mon top 5 des films préféres les duellistes n°1, et blade runner n°3 (le N°2 c'est excalibur de John Boorman)
C'est en plus le créateur d'Alien un mythe de la SF tout de m^me !
voici mon article écrit au début de mon blog donc indulgence avec le style et l'orthographe ....

http://we-can-utopia.over-blog.com/article-les-duellistes-de-ridely-scott-59177509.html


CAGLIOSTRO 19/10/2010 00:53


salut, je viens de rédiger un article sur les duellistes sur mon blog. Il s'agit de mon film préféré, injustement méconnu, alors je me suis dit allons voir si d'autres bloggeurs on écrit sur les
duellistes et hop je suis tombé sur toi. en tout cas tu as retranscrit exactement les sentiment que j'ai pour ce film.


cape et épée 10/04/2011 00:14



Eh bien cher Cagliostro, je suis heureux que tu penses la même chose que moi à propos de ce film... Ridley Scott est mon réalisateur préféré. Pourrais-tu me donner un lien vers ton article?